SOS Chrétiens d’Orient promeut la fraternité et la générosité

 

SOS Chrétiens d’Orient promeut concrètement la fraternité et la générosité

Actions des volontaires de SOS Chrétiens d'Orient sur le terrain en Orient

Actions des volontaires de SOS Chrétiens d’Orient sur le terrain en Orient

SOS chrétiens d’Orient est une association qui à pour objet de promouvoir et réaliser de façon concrète, sur le terrain, des actions humanitaires, de fraternité auprès des communautés chrétiennes orientales, qu’elles soient orthodoxes ou catholiques. C’est Charles de Meyer qui en est le Président et co-fondateur avec Benjamin Blanchard. Leur première opération fut décidée lors d’une soirée entre amis au cours de laquelle un journaliste de France 24 leurs annonça le prise de Maaloula, en Syrie. D’octobre à décembre 2014, l’association récolte quatre tonnes de médicaments, des vêtements et couvertures, des jouets pour les enfants de Damas. Tout est distribué pour les fêtes de Noël…

Volontaires de SOS Chrétiens d'Orient assistant à la messe de Noël en Orient

Volontaires de SOS Chrétiens d’Orient assistant à la messe de Noël en Orient

En Syrie, en Irak, en Egypte et dans tant d’autres pays, SOS Chrétiens multiplie sa présence, se mobilise auprès des populations chrétiennes discriminées ou subissant des violences au quotidien.

La démarche des jeunes animateurs de cette association est fondée sur deux piliers. Le premier est de ne pas seulement mobiliser les français, mais de s’impliquer concrètement dans leur projet d’aide, d’aller sur place rencontrer les populations, de partager avec elles leurs valeurs chrétiennes communes, de s’enrichir de leurs différences, humainement, spirituellement… Le second pilier est d’offrir en contrepoint du pire apporté par les djihadistes, ce que la France et les français peuvent apporter de meilleur… leur fraternité et leur générosité concrète.

Pour ce faire, SOS Chrétiens d’Orient qui aime à projeter ses actions sur le long terme, procède en deux temps : un premier temps d’évaluation de la situation, de rencontres avec les parties prenantes, ecclésiastiques comme politiques ; et ensuite fort de l’identification précise des besoins spécifiques des populations rencontrées, le projet est défini, les actions de son développement sont entreprises.

Après l’opération cadeaux de Damas, l’association s’est mobilisée pour venir en aide aux populations chrétiennes d’Irak. Une fois établies les premières prises de contact sur le terrain irakien, un étroit réseau de collaboration composé d’évêques, de prêtres, mais aussi des représentations officielles du gouvernement central de Bagdad, des autorités kurdes et françaises, l’ONU, s’est mis à travailler.

SOS Chrétiens d’Orient, eu égard à son objet, intervient aujourd’hui dans d’autres pays, au Liban, en Egypte, partout où les chrétiens d’Orient  souffrent…

Leur devise : « Aidez nous ici à les aider là-bas » Tout est dit !

Publié dans Histoire, Politique, Société, Spiritualité | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Interview d’Augustin Doumic – Mini Transat 2015

 

Présentation du projet Mini Transat 2015 d’Augustin Doumic

6.50 - Augustin Doumic - Mini Transat 2015

Carte officielle Mini Transat 2015 - Augustin Doumic

Qui êtes-vous ?

Je m’appelle Augustin Doumic, j’ai seize ans et je prépare la Mini Transat 2015 sur un bateau de course au large, le prototype 606 dessiné par l’architecte Pierre Delion.

Quel passé de voileux a-t-on à 16 ans ?

Je navigue depuis mon enfance sur dériveur, catamaran et habitable. Depuis quelques années, je pratique la régate de manière intensive, en solitaire sur Laser ou en double sur le roi des dériveurs, le 5O5.

Quel est votre projet du moment ?

Je me lance dans la grande aventure, une traversée de l’Atlantique en solitaire, la mythique Mini Transat. C’est une course de l’extrême, surnommée « la plus solitaire des transats » par les plus grands skippers de l’histoire. Pendant cette course, je me retrouverai seul face à l’immense océan, sans aucun moyen de communiquer avec la terre et sans aucune aide extérieure. Ce défi incroyable me fait rêver depuis toujours, et je veux maintenant aller au bout de mon rêve, grâce à votre aide.

Comment comptez-vous trouver les fonds pour la course ?

Depuis presque un an maintenant, je recherche une entreprise intéressée par mon projet et souhaitant devenir mon sponsor titre. C’est pourquoi je me lance dans une campagne de crowdfunding pour financer au moins l’achat de mon bateau, soit environ 25 000€, et l’inscription à la Mini Transat qui est de 2 000€.

Comment pouvons-nous vous soutenir ?

Je vous propose plusieurs tickets entre 50 et 5 000€, par lesquels vous devenez mon partenaire pour cette grande aventure qu’est la Mini Transat. Si vous êtes une entreprise, vous pouvez également devenir mon sponsor titre et choisir ainsi le nom du bateau.

Quelles sont les contreparties ?

Quel que soit le ticket que vous choisissez, vous avez une contrepartie. Ainsi, pour 30€, vous recevrez un Tshirt au couleur de la Mini Transat 2015 et plus particulièrement de mon projet. A partir de 100€, vous pouvez inscrire votre prénom sur la coque du bateau ; ainsi vous serez à mes côtés pendant toute la traversée de l’Atlantique en m’assurant de votre soutien. Ensuite nous vous proposons plusieurs tickets adaptés à vos moyens allant de 250€ à 5 000€ ; grâce à ce dernier ticket, vous devenez armateur du bateau et pourrez participer à une croisière sur ce proto 606. Enfin, quel que soit votre don, votre nom sera inscrit sur le livre d’or du bord, vous recevrez toutes les semaines une newsletter vous informant de l’actualité, et vous serez les privilégiés pour les visites et les sorties à bord du bateau avant chaque départ de course car l’aventure ne s’arrête pas à la Mini Transat, elle commence !

 

Interview d’Augustin Doumic avant son départ vers Saint Malo pour rejoindre l’équipe technique et travailler à la préparation du bateau de Marc Lepesqueux, concurrent 100% normand de la Route du Rhum 2014.

Augustin Doumic Mini Transat 2015

6.50 Augustin Doumic 100% normand

Accès à mon dossier sponsor en cliquant sur ce lien

 

Publié dans Finance, Marine, Voile | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Bien chanter, c’est prier deux fois – Schola Sainte Cécile –

 

Saint Augustin disait : « Qui bien chante, deux fois prie »

Un documentaire va voir le jour grâce au financement participatif et tous ceux qui se sentent concernés par le Beau, le Bien, le Vrai peuvent s’unir à ce projet en suivant le lien suivant : http://www.kisskissbankbank.com/d-une-seule-voix–3

Il reste deux semaines pour agir et donner corps au projet permettant ainsi de donner raison à Saint Augustin !

 

 

Documentaire D'une Seule Voix de la Schola Sainte Cécile

Schola Sainte Cécile - D'une seule voix

La Schola Sainte Cécile est un chœur parisien dédié à la musique liturgique. Il chante notamment chaque semaine à la paroisse Saint-Eugène – Sainte-Cécile à Paris, exécutant aussi bien des chants du répertoire grégorien que des œuvres polyphoniques.

Sous la direction du maître de chapelle Henri Adam de Villiers, la Schola compte aujourd’hui une quarantaine de membres, hommes et femmes de tous âges.

Henri Adam de Villiers - Schola Sainte Cécile

Le maître de chapelle Henri Adam de Villiers à la Schola Sainte Cécile

Reconnue pour la qualité de son travail, la Schola Sainte Cécile est régulièrement appelée à chanter au cours de cérémonies importantes, comme en octobre dernier pour une messe pontificale en la basilique Saint-Pierre de Rome.

Bien que mue par un désir d’excellence, la Schola se veut être un chœur amateur regroupant avant tout des personnes ayant pour désir de promouvoir la beauté de la musique liturgique et de vivre leur foi à travers le chant.

 

Origine du projet présenté par Loïc Lawin, porteur du projet

« Lorsqu’il y a un an et demi j’ai découvert la Schola Sainte Cécile, je fus profondément marqué par l’émotion qui se dégage de leur chant.

À travers ce projet, je souhaite remonter à l’origine de cette émotion.

Qu’éprouvent les membres de la Schola en chantant ? Sont-ils conscients de cette émotion qui émane de leur chant ? Que représente pour eux leur engagement dans la chorale ? Comment leur foi influe-t-elle sur leur chant ? Sont-ils davantage attirés par les aspects techniques ou esthétiques de la musique liturgique ?

Autant d’interrogations qui ont fait naître en moi le désir de réaliser ce film. » 

Interview de Henri-Adam de Villiers sur Radio Courtoisie en août 2014

Programme du tournage via Loïc Lawin

« La première étape de notre tournage nous conduira à Gênes où la Schola Sainte Cécile est invitée afin de chanter les vêpres à l’occasion de la fête du saint patron de la ville.

Ce périple nous permettra de saisir des moments de complicité et de convivialité entre les membres de la Schola, mettant ainsi en lumière la cohésion qui règne au sein du groupe.

Nous suivrons par la suite les membres de la Schola au cours de différents offices, ainsi que lors de leurs répétitions hebdomadaires, afin de témoigner de leur travail et de leur investissement au sein de la chorale.

Le film nous plongera dans la vie de la Schola Sainte Cécile, révélant des moments de recueillement personnel mais aussi d’échange entre ses membres. Nous chercherons à comprendre comment leur expérience personnelle et leur relation au cœur de la Schola permettent de créer cette communion qui se fait chant.

Nous recueillerons la parole des choristes tout au long du film, interrogeant l’importance de leur engagement dans la Schola au regard de leur foi. Nous verrons comment cette conviction intime se manifeste dans leur chant, tant sur le plan artistique que dans l’émotion qui s’en dégage.

Nous suivrons enfin le maître de chapelle dans son travail de recherche et de préparation, explorant sa passion pour le chant liturgique. »

D'une seule voix avec la Schola Sainte Cécile

D'une Seule Voix, unissons-nous à la Schola Sainte Cécile

 

Publié dans Art & Culture, Enseignement, Histoire, Musique, Patrimoine, Spiritualité | Marqué avec , , , , , , , , , , | Un commentaire